Frenchen
actualités

Qualité de l’air et Internet des Objets

Article Qualite De L Air Iot

Quelle qu’en soit la source (CO2, NO2, particules fines, ozone, …), la pollution de l’air est devenu un problème majeur dans notre monde.

La nécessité de surveiller les variables de la qualité de l’air s’est accrue au cours de la dernière décennie en raison des niveaux élevés de polluants, en particulier dans les grandes zones urbaines, mais aussi à cause des particules en suspension dans l’air.

Ces faits ont conduit au développement de différents types de systèmes de surveillance, considérés comme la pierre angulaire de la mise en œuvre d’une stratégie d’alertes.

Les systèmes de surveillance de la pollution de l’air basés sur l’IoT offre plusieurs avantages par rapport aux systèmes traditionnels.

Les capteurs collectent des données en temps réel qui sont analysées pour identifier les taux de gaz et polluants, et pour lesquels un seuil configurable est défini. En cas de dépassement de ces seuils, les capteurs alertent les résidents et administrateurs.

Il est ainsi possible de prendre les mesures nécessaires pour le réduire, comme notamment l’aération des pièces et des bureaux communs.

Mais la possibilité de préprogrammer un scénario permettant d’automatiser le processus d’aération par l’activation de systèmes tiers reste l’un des aouts majeurs de l’IoT.

Dès le début de la pandémie de Covid-19, la pollution de l’air a été suspectée d’être un facteur aggravant. (…) Des enquêtes ont été menées d’abord en Chine puis en Europe, la majorité calculant des corrélations spatiales entre les concentrations atmosphériques des principaux polluants réglementés et le taux de contamination par le virus.
Leurs résultats vont dans le même sens : les zones où le virus circule le plus correspondent aux zones avec les plus forts taux de pollution, notamment en PM2,5 et en NO2.

Les rapporteurs appellent cependant à la prudence vis-à-vis de ces résultats, qui sont issus de modélisations et de calculs de corrélation et dont l’interprétation doit être pondérée par la considération de certains facteurs sources (…).

Source : Assemblée Nationale / Sénat


Naviguez plus facilement avec le clavier et la souris :
  • Zoom : Touche CTRL + molette avant/arrière de la souris
  • Déplacement : Cliquez sur la carte sans relâcher et déplacez la souris.
Exemples de capteurs IoT dédiés à l’analyse de l’air


Les atouts des capteurs IoT
pour l’analyse de l’environnement ambiant

Surveillance efficace de la qualité de l’air intérieur

L’installation de capteurs IoT aux endroits requis d’un bâtiment permet de détecter la présence de particules ou de polluants dans l’air.

Ils fonctionnent de manière autonome, profitent d’une très grande autonomie sur batterie, et envoient des notifications en cas de dépassement de seuil.

Sur la base des informations recueillies, les gestionnaires de bâtiments peuvent détecter une anomalie, analyser la situation et agir en conséquence.

Détection de gaz toxiques pour la santé

La présence de gaz toxiques dans un environnement peut entraîner des conséquences désastreuses et impacter gravement la santé des occupants.

Un système de surveillance de la qualité de l’air contrôlé par l’IoT détecte rapidement les anomalies.

Les propriétaires de bâtiments bénéficient ainsi d’un réseau d’alerte efficace leur permettant de prendre les mesures appropriées pour assurer une maintenance préventive des actifs et des personnes.

Maintient de bonnes conditions environnementales

Les systèmes de surveillance à distance via l’internet des objets garantissent de meilleures conditions environnementales, notamment dans les lieux de travail.

Mesure de la température et de l’humidité

La surveillance de la température dans un bâtiment joue un rôle essentiel dans la stabilisation de la qualité de l’air intérieur.

Elle est notamment utile dans les industries où le maintien d’un niveau de température et d’humidité approprié est de rigueur. Le système de surveillance de la qualité de l’air assure ainsi la sécurité des employés et des machines.

Synonyme d’économies d’énergie

La solution de contrôle de l’environnement ambiant basée sur l’IoT apporte une forte capacité d’économie de l’énergie.

Par exemple, plutôt que de faire fonctionner un système de ventilation 24/24h, il est possible de le programmer pour un déclenchement dans les zones et les moments utiles uniquement.

AUTRES ARTICLES